La Semaine nationale de la Citoyenneté et de la Paix (SENACIP) dont les deux premières éditions, conformément à la loi qui l’institue, avaient été organisées du 1er au 7 novembre, connaîtra un léger décalage cette année. Pour des raisons « budgétaires et techniques », elle est différée et se tiendra finalement du 22 au 28 novembre prochain. Comme on le voit au bas du document ci-dessous, le communiqué est signé non pas du ministre de l’Unité nationale et de la Citoyenneté, Khalifa Gassama Diaby, qui en est pourtant l’initiateur.

Ce qui n’a rien de surprenant quand on se souvient qu’à la faveur de la cérémonie de clôture de la deuxième édition de l’année passée, le ministre, indigné par le peu d’intérêt que le gouvernement avait témoigné à l’événement, avait promis de ne plus l’organiser.

Communiqué

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here