Selon des sinformations parvenues à la rédaction de Guinee114.com et confirmées tard dans la soirée par le Directeur de l’information et des relations publiques de l’armée, des PA composés de la Gendarmerie, la Police et l’Armée seront mis en place dans la nuit de ce lundi 19 novembre à Conakry.

En plus des trente PA qui vont faire des patrouilles dans les cinq communes de Conakry, y compris donc sur l’axe Hamdallye-Kagbelen, les villes environnantes comme Dubreka et Coyah aussi pourraient être concernées par la mesure.

Selon le patron de la DIRPA, Alhadji Cellou Camara, il s’agit bien de PA et, c’est une mesure du ministère de la Sécurité et du Gouvernorat de la ville de Conakry. «Ce n’est pas une initiative du l’armée », insiste notre interlocuteur.

A noter que l’organisation Ballai citoyen de Guinée avait déjà annoncé des manœuvres en cours pour militariser, selon ses sources, l’axe Hamdallaye-Kagbelen.
Peu après, le député Amadou Damaro Camara a exprimé le souhait que des armes de guerre soit utilisées pour maintenir l’ordre sur le même axe.

Rescapé No4

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here