Près de deux mois après l’ouverture des classes, la grève des enseignants tarde à trouver solution. Le gel du salaire des enseignants grévistes, leur remplacement par des contractuels et la menace de radiation qui plane depuis quelques jours, ne font qu’attiser la colère du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG).

Le Secrétaire général de ce syndicat, Aboubacar Soumah, a appellé mercredi à une mobilisation jeudi devant le ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabetisation.

Evoquant la menace de radiation des grevistes, Aboubacar Soumah a parlé d’une décision erronée si elle venait à être appliquée.

Thierno Amadou M’Bonet Camara (Rescapé No4)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here