Dans une déclaration rendue publique ce mardi 20 novembre 2018, la coordination nationale des Foulbhès et Haali Poular de Guinée a vigoureusement condamné les exactions subies ces derniers temps dans le pays.

Dans cette déclaration lue par El  hadj Mamadou Saidou Diallo, cette coordination est soucieuse de l’instauration de la paix, de la quiétude sociale dans un esprit citoyen pour l’ensemble des guinéens.

C’est pourquoi, poursuit-on dans la déclaration, elle n’a cessé de dénoncer sans réserve les dérives ethniques, ségrégationnistes, régionalistes, sectaires et haineuses, « orchestrées et entretenues par le régime guinéen actuel ». 

« Il faut rappeler que la communauté Haali Poular a toujours été et restera en parfaite harmonie avec toutes les autres composantes socioculturelles de la Guinée. C’est le système actuel exclusivement  mis en place par M. Alpha Condé dans sa politique ethno-stratégique qui est en train  de détruire la cohésion nationale. Il échouera lamentablement et la Guinée restera  une et indivisible », a-t-il dénoncé.

Et Monsieur Diallo de poursuivre: « Nous saisirons les compétences de la CEDEAO, de l’union africaine et des nations unies pour solliciter des enquêtes crédibles et de la protection. Par conséquent, nous ne resterons plus les bras croisés pour continuer à subir les agressions injustes  et les exactions insupportables. Nous nous défendrons, vaille que vaille, face aux bandits armés, drogués, les hors-la-loi, qui rentrent  dans nos concessions ».

Avant de terminer, il a fait savoir que malgré tout, la Guinée restera unie dans ses villes et villages et dans toutes ses composantes sociales et culturelles.

Thierno Aliou Barry pour www.guinee114.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here