Comme annoncé par votre quotidien électronique Guinee114.com, la Haute Autorité de la Communication a confère ce jeudi (11h) avec des représentants de partis politiques et de la société civile.

La présidente de l’institution en charge de la régulation des médias, en a profité pour s’ériger contre l’es menaces dont des journalistes sont souvent victimes de la part de militants et même, parfois de l’an part de leaders politiques. «Personne ne doit s’en prendre à un journaliste», a-t-elle déclaré.

«Tous ceux qui ont des griefs contre les journalistes ou les médias, doivent saisir la justice ou la Haute Autorité de la Communication. En ce qui concerne la Haute Autorité de la Communication, elle traite toutes les plaintes qui lui sont soumises et prend des décisions qui s’imposent. quel que soit le statu du plaignant ou du média incriminé. Nous agissons conformément à la loi», a mentionné Martine Condé.

Par ailleurs, la présidente de la HAC a fait remarquer aux partis politiques et aux organisations de la société civile que les «discours des uns et des autres deviennent de plus en plus haineux.»

Thierno Amadou M’Bonet Camara (Rescapé No4)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here