L’artiste Koundou Waka était à la maison de la presse lundi pour évoquer les raisons du report de la sortie de son nouvel album « La haine de l’autre ». Initialement prévus pour ce mois de décembre, les deux concerts n’auront lieu qu’au mois de février 2019. Beaucoup de réglages restent encore à faire.

Mais l’autre chose qui a attiré l’attention des plus impertinents, c’est le fait que l’artiste ait effleuré les relations entre lui et les hommes politiques. Lui qui a pris goût ces derniers temps à monter sur scène à l’intérieur du pays à des occasions de meetings organisés par le pouvoir.

«Je m’en fous de la politique, je n’ai jamais appelé un politicien. Ce sont les politiques qui m’appellent », a lancé l’artiste pour expliquer aux journalistes que ces derniers comptent pour lui plus que toute autre personne. «Ma force, c’est la presse et mon public », renchérit-il.

La structure KW dit compter sur les journalistes pour donner à cet album une dimension planétaire. D’où tous les mots doux à l’endroit de la presse.

Thierno Amadou M’Bonet Camara (Rescapé N04)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here