La marche pacifique des activistes des droits de l’homme prévue demain jeudi 6 décembre 2018 à Kaloum a été interdite par  les autorités communales.

La mairie de Kaloum l’a fait savoir dans une lettre-réponse adressée aux activistes qui devaient manifester du rond-point du port autonome de Conakry en passant par le ministère de la Justice pour finir leur manifestation devant le ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation pour dénoncer les exactions faites aux personnes innocentes et exhiber leur ras-le-bol face à l’interdiction des marches pacifiques dans la capitale guinéenne.

La Mairie de Kaloum justifie cette interdiction par des travaux d’aménagement en cours actuellement dans la commune, ainsi que les opérations de déguerpissement des trottoirs dans ses quartiers et secteurs.

Thierno Aliou Barry pour  Guinee114.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here