Ils sont au total 5 militants du parti au pouvoir et un de l’UFDG à devoir comparaître ce mercredi devant le tribunal de première instance de Kaloum.

Ils sont poursuivis pour « production, diffusion et mise à la disposition d’autrui de données de nature à troubler l’ordre et la sécurité publique ». 

Diakité

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here