Des communicants du RPG et de l’UFDG  étaient au tribunal de première instance de Kaloum ce mercredi 05 décembre pour être jugés suite à une plainte du Balai citoyen de Guinée, une organisation de la société civile, dirigée par Sékou Koundouno.

 Ils sont poursuivis pour «production, diffusion et mise à la disposition d’autrui de données de nature à troubler l’ordre et la sécurité publique.» 

 Dans sa stratégie, la défense a contesté la constitution du Balai Citoyen comme partie civile. Pour elle, il faut au moins cinq ans pour qu’une organisation de la société civile puisse se constituer partie civile.

La partie civile aussi battu en brèche ces arguments. Le tribunal a fini par rejetée cette exception avant de renvoyer la suite des débats au 19 décembre 2018.

Mamadou Diouma Camara

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here