A la fin de la plénière consacrée ce mercredi à la présentation des budgets de quatre départements ministériels à l’Assemblée Nationale, deux communiqués ont été lus à l’hémicycle.

L’un annonçait le remplacement de Jean Marc Télliano par Mme Aissatou Bah Diallo, au poste de président de de la commission Fonction Publique et Affaires Sociales, sur demande du groupe parlementaire Libéral Démocrate.

Contacté par notre rédaction, l’honorable Jean Marc Télliano n’a pas caché ses sentiments. Lui qui s’est éloigné de l’opposition républicaine pour se rapprocher du pouvoir, trouve normal que cette opposition parlementaire à laquelle il appartenait lui retire le poste qu’elle lui avait donné à l’Assemblée nationale.

« Je trouve ça normal parce que si vous n’êtes plus du même bord avec une entité donnée, c’est normal. Cette commission est pour l’opposition républicaine. Moi je n’ai pas d’état d’âme par rapport à cela », a réagi le député.

Le président du RDIG avait justifié son départ de l’opposition républicaine par le soutien apporté selon lui par l’UFDG au BL de Faya Millimouno dans une zone où lui il avait déjà l’engagement d’être accompagné par le parti de Cellou Dalein Diallo.

Rescapé N04

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here