Accompagner les jeunes filles, est un engagement de tous les partenaires du projet de Bauxite évoluant dans la région de Boké, a fait savoir le Directeur Général de la Société Minière de Boké, Frédéric Bouzigues, lors de la conférence de presse organisée à cet effet dans un complexe hôtelier de Conakry ce lundi 15 janvier 2019.

Le projet est conjointement porté par African Initiatives for Women et Football élite qui ont bénéficié du financement intégral par la fondation SMB pour ce projet « Foot for change ».

Une rencontre qui a connu la présence de certaines femmes leaders et de l’ancien international du football guinéen, Fodé Mansaré, a constaté notre reporter.

Elles sont au total 50 jeunes filles, encadrées par l’académie de football, à être soutenues dans cette première phase du projet. Le coût de ce financement couvre les frais scolaires des filles inscrites dans des écoles privées, des frais de formations en informatiques et en anglais et les équipements de sport.

Ce projet est prévu pour 22 mois et pourrait être reconduit et même dupliqué dans les autres villes du pays à l’image de Boké où évolue la société minière donatrice des fonds à travers sa fondation qui est déjà en partenariat avec le club Wakrya.

Sur les motivations de cet accompagnement, le DG de la SMB précise : Nous avons des valeurs qui exigent de nous ayons  un regard vers les populations. Un noyau important qui mérite notre soutien, ce sont bien les jeunes de façon général et les filles en particulier. Nous pensons ainsi aider une couche sensible qui peut dans une large mesure être un modèle. Selon lui, cette dynamique répond surtout à la promotion de la Responsabilité Sociétale de l’Entreprise.

Ancien footballeur du Syli National, Fodé Mansaré également président de Football-Elite, se dit fier de la fondation SMB et espère que d’autres projets vont emboîter le pas du consortium SMB-Winning. « Ce projet va permettre aux filles de s’épanouir et s’émanciper », dit-il. .

La vision est de faire en sorte qu’au-delà de la SMB, les autres acteurs économiques du pays s’investissent dans le secteur du sport pour les jeunes, notamment les filles. Pour Madame Bangoura Fatoumata Diallo, foot for change a voulu démontrer que le football n’est pas réservé qu’aux hommes mais que les filles peuvent l’exercer avec mérite.

Parlant du futur de ce projet, elle se dit confiante quant au défis : « Avec le niveau que ces filles vont développer en termes de cursus et de formation professionnelle pour celles non scolarisées, ajouté à leur expertise en sport, notre projet a espoir qu’elles vont développer leur propre prise en charge d’où notre fierté », déclare-t-elle.

A noter que cette cérémonie s’est déroulée en présence de femmes modèles pour ces jeunes filles comme entre autres : Zénab Camara, cheffe de Cabinet du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Djaka Camara Animatrice, Fatoumata Binta Diallo, SMB et aussi les parents de ces filles qui ont exprimé toute leur gratitude pour ce projet.

AK

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here