Dans un entretien accordé à la rédaction de Guinee114.com, Abdoulaye Bah, qui revendique toujours le poste de maire de Kindia, a abordé la question des prochaines législatives. A notre question de savoir s’il mettra à profit sa popularité dans la cité des agrumes pour y être candidat à l’élection uninominale, notre interlocuteur s’est a répondu.

Lisez !

En démocratie, le premier pouvoir, c’est le pouvoir législatif. Ce pouvoir émane du suffrage universel direct que le peuple donne aux représentants de la nation, qu’on appelle députés. L’Assemblée Nationale est arrivée à expiration. Tous les cinq ans, la Guinée démocratique, si réellement elle est démocratique, doit renouveler son Assemblée Nationale pour que des filles et fils de Guinée puissent être là-bas au nom des Guinéens et faire des lois en fonction de l’évolution politique, socio-économique et culturel.

Je ne suis pas concerné par cette élection pour la simple raison que moi je suis un candidat de l’UFDG à Kindia qui a pu diriger la liste de l’UFDG, qui a massivement remporté le suffrage à Kindia. Nous  sommes  dans une lutte politique pour récupérer cette victoire à Kindia. Moi je suis forcé à continuer  l’œuvre que mon parti m’a confié et que Kindia aussi m’a confié à travers mon élection qui a fait l’objet d’incident grave et de volonté manifeste de violer le suffrage du peuple Kindia.

Donc je suis plutôt concerné par la mairie de Kindia et non par la députation. Cela étant dit, mon parti, l’instance nationale a à sa disposition tous les cadres du parti de l’UFDG à travers la Guinée. J’étais envoyé à Kindia dans ma ville natale par la direction nationale, sous la proposition de M. le président Cellou Dalein Diallo, c’est ce que je peux dire par rapport à cette élection.

Entretien réalisé par Alpha Mamadou Diallo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here