Tout ça pour ça ? Elle qui avait conquis le cœur d’une certaine opinion en s’en prenant au  RPG Arc-en-ciel après son limogeage par le chef de l’Etat et en présentant une liste indépendante aux élections communales, a vu sa popularité chuter lorsqu’elle a annoncé le 15 décembre une victoire de Mamadouba Toss Camara.

 Il aura fallu une maladresse du député Ousmane Gaoual Diallo, pour redonner une certaine virginité à la carrière politique de l’ancienne ministre au sein de l’opinion  qui s’est sentie trahie par elle.

Depuis, dans les médias et à l’assemblée générale  du RPG Arc-en-ciel, instance où elle était devenue invisible et comme persona non grata depuis longtemps notamment suite à un discours caustique d’un Bantama Sow contre elle,  dame Domani est réapparue comme le nouveau visage du parti au pouvoir dans ce qu’il convient d’appeler l’affaire Matoto.

Si Mamadouba Toss Camara devait être garé, parce que ne faisant pas forcement l’unanimité au sein de son camp politique, certains devineraient sans hésiter une candidature de Domani pour prendre la tête de cette commune. On ne pouvait surtout pas imaginer qu’elle ne soit même pas dans le bureau exécutif.

Pourtant, c’est ce qui lui est arrivé. Malgré la facilité de l’élection, s’il y a eu élection,  dame Domani Doré reste simple conseillère à la mairie de Matoto.  Un destin qu’elle devra expliquer à l’opinion qui l’attend.

M’Bonet (Rescapé N04)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here