Après la dispersion de son cortège samedi à coup de gaz lacrymogène, Cellou Dalein Diallo crie toujours à une tentative d’assassinat contre sa personne, qui serait orchestrée par le Chef de l’Etat. Papa Koly Kourouma, président du GRUP, n’avale pas ça comme ça !

Le président de l’UFDG défend bec et ongles la thèse selon laquelle son véhicule était recherché par les forces de l’ordre pendant la répression, dans l’intention d’attenter à sa vie.   «Alpha Condé a donné des instructions, Baffoé a exécuté», avait déclaré le chef de file de l’opposition quelques minutes seulement après avoir regagné son domicile.

De passage dans l’émission Œil de lynx ce lundi, soit 48h après,  l’opposant Papa Koly Kourouma semble se désolidariser  des propos de son chef de file. Il ne croit pas du tout à la thèse selon laquelle  le chef de l’Etat lui-même a donné une instruction allant dans le sens d’attenter à la vie  de Dalein. Selon lui, il peut y avoir des zélés qui planifient des actions sans que le président de la République n’en soit le commanditaire.

Le président du parti GRUP a tout de même déploré la violence avec laquelle le cortège de Cellou Dalein Diallo a été réprimé. «On ne peut pas se dire démocrate et ne pas vouloir d’une opposition», dira l’opposant qui ajoute que le rapport de force doit se faire sur le plan idéologique et non dans une démonstration de muscles à chaque fois que l’opposition veut manifester.

Thierno Amadou M’Nonet Camara (Rescapé N04)

Merci de suivre et aimer notre page Facebook en cliquant ici. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here