Cellou Dalein croit dur comme fer qu’aucune modification de la constitution pour favoriser un troisième mandat, ne réussira son passage à l’Assemblée nationale.

Cette assurance, le président de l’UFDG la fonde sur l’unité des quarante (40) députés de son groupe parlementaire, les douze de l’UFR de Sidya Touré, Ousmane Kaba et certains non-inscrits.

«La voie parlementaire est fermée pour le troisième mandat. Puisque Sidya, s’il reste fidèle à ses déclarations, en tout cas, il a dit qu’il est opposé systématiquement au troisième mandat… Je pense le Dr Ousmane Kaba, lui aussi, il est député et il y a d’autres députés non-inscrits. Il est impossible de faire passer à l’Assemblée une nouvelle constitution ou une modification de l’ancienne qui ouvre la possibilité à monsieur Alpha Condé d’avoir un troisième mandat»,  rassure le chef de file de l’opposition.

Le principal opposant au régime d’Alpha Condé estime également que la lutte anti-troisième mandat devra continuer en dehors de l’Assemblée Nationale.

Mamadou Kouyaté

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here