Défigurée à Kipé2 par une bombe lacrymogène lors d’une intervention des forces de l’ordre, Aissatou Bella Diallo, 15 ans, attend toujours une prise en charge adéquate, a constaté un reporter de Guinee114.com.

Mercredi, 13 mars 2019, la nature a été ingrate envers la jeune couturière Aissatou Bella Diallo à Kipé2, théâtre d’un déguerpissement aux conséquences humanitaires énormes. Elle qui était allée aider une famille déguerpie proche d’elle à faire ses bagages, selon ses parents, a vu une bombe lacrymogène chuter sur son visage.

Admise à l’hôpital national Donka le lendemain, la victime attend toujours une opération chirurgicale.

Selon nos informations, le parti UFDG, dirigé par le chef de file de l’opposition, est venu ce samedi au secours de la famille. Une enveloppe de 7 millions, c’est ce qui a été présenté pour permettre de faire face au traitement de la pauvre Bella et les autres dépenses de la famille.

Thierno Amadou M’Bonet Camara (Rescapé N04)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here