En décembre 2018, les riverains et les usagers de la route nationale Conakry-N’Zérékoré ont applaudi des deux mains le lancement en fanfare des travaux de reconstruction du tronçon Guékédou-Kondembadou, par le chef de l’Etat, Alpha Condé.
Trois mois après, la désillusion commence à gagner les cœurs, a constaté un reporter de Guinee114.com. A deux mois de la saison des pluies, aucune machine, aucun ouvrier sur ce chantier. L’état piteux de la route et la poussière qu’elle dégage sont sources de calvaire et de maladies pour les usagers et les riverains.

Si on peut voir des maisons construites au bord de la route marquées pour être démolies, rien d’autre sur le terrain ne laisse penser à un chantier qui préoccupe. Suffisant pour craindre de voir la région de N’Zérékoré coupée du reste du pays lors de la saison pluvieuse qui arrive à grands pas.

Selon une invitation parvenue à notre rédaction, le ministre en charge des Travaux Publics, Moustapha Naité, devrait animer une conférence de presse lundi à Conakry. L’occasion devrait être mise à profit pour expliquer ce qui empêche l’effectivité des travaux sur ce tronçon et surtout pourquoi la parole présidentielle n’a pas été suivie d’effet.

Images


Thierno Amadou M’Bonet Camara (Rescapé N0)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here