C’est en terrain conquis qu’une délégation du PGRP a été reçue ce mercredi à Kolaboui, préfecture de Boké. Le président du parti, Alpha Ibrahima Sila Bah, était accompagné entre autres de son épouse, Hadja Ramatoulaye Bah, ex-ministre de l’Industrie dont le défunt père Elhadj Fazaziou Bah a islamisé les communautés Baga, Nalou, Landouma et Mikhiforè de la contrée.

C’est d’ailleurs ce passé qui vaut encore de solides liens avec les habitants de cette zone relevant de la région administrative de Boké et qui couvre plusieurs sous-préfectures et districts de Boffa et Boké dont Mankountan et Kalaxé où d’ailleurs la mosquée fondée par Elhadj Fazaziou sert encore de lieu de prière.

Dans son discours devant la délégation et la population, Elhadj Ibrahima Sory Bintoumodia a tenu à faire un témoignage qui a marqué les plus jeunes et autres nouveaux venus.

«Ce que le père de Hadja Ramatoulaye Bah, Elhadj Faza Kalaxé  a accompli en termes de Djihad dans cette contrée en compagnie de son frère Thierno Madjou, est énorme. Toute personne que cette dame nous montre en train de chercher le pouvoir, nous resterons derrière elle. Parce que son défunt père a fait beaucoup de sacrifices, il a fait le djihad, il a montré le chemin de l’islam à beaucoup de personnes qui sont entre autres des Baga, Nalou et Landouma.  

Quand la fille de ce dernier revient après tant d’années passées à l’étranger, nous restons derrière ses consignes. Nous ici à Kolaboui, nous avons quatre  communautés: Landouma, Nalou, Baga et Mikhiforè.

Nous savons que si nous l’aidons à avoir le pouvoir, elle nous sortira du regret qui nous meurtrit en ce moment. Si Hadja Ramatoulaye nous dit qu’elle veut le pouvoir pour quelqu’un demain, nous ne tarderons pas à lui accorder nos suffrages», est-il longuement revenu dans un entretien qu’il nous a accordé en marge cette rencontre.

Un message apparemment tombé dans de bonnes oreilles. Au nom de la jeunesse, Ibrahima Sory Sankon a invité les responsable du parti à la accélérer la redynamisation du bureau fédéral à travers notamment l’obtention d’une permanence à Kolaboui centre.

«Au nom de la jeunesse de Kolaboui, on est prêt à véhiculer le message de ce parti», a-t-il déclaré sous les ovations du public.

A noter que cette rencontre s’inscrit dans le cadre d’une tournée de prise de contact avec les structures à l’an base du parti.

Thierno Amadou M’Bonet Camara (Rescapé No4)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here