Ce vendredi 12 avril 2019 était jour d’assemblée générale de l’association des magistrats de Guinée à la Cour d’appel de Conakry. Parmi les points à l’ordre du jour, les « outrages et injures proférés par le député Amadou Damaro Camara » contre les magistrats.

Concernant ce point précis, les magistrats ont dénoncé « des propos graves, outrageux et diffamatoires et tenus hors session » par le député.

C’est pourquoi, dit-on, l’association des magistrats de Guinée est en droit de poursuivre le député de la mouvance présidentielle pour diffamation et injures.

« Nous allons demander la levée de son immunité parlementaire et le poursuivre conformément aux lois en vigueur », menace-t-on.

Le président de l’association a révélé aux médias, la création d’une commission chargée de saisir le bureau de l’assemblée nationale. Si rien n’est fait, explique-t-il, les magistrats se réservent le droit de déclencher une grève.

Diop Ramatoulaye depuis la cour d’appel de Conakry

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here