Comme annoncé précédemment par Guinee14.com,  l’association des, magistrats de Guinée a tenu une assemblée générale ce vendredi à la cour d’appel de Conakry.

Plusieurs points ont été abordés durant cette assemblée. Parmi ces points, la récente sortie médiatique de Damaro Camara et le salaire des magistrats. « La question de sécurité des magistrats est essentielle pour nous puisque les propos qui ont été tenus sont de nature à jeter l’anathème, le discrédit, le manque de considération sur les magistrats et à pousser les citoyens à se révolter contre eux. Donc leur sécurité nous concerne et nous préoccupe sérieusement. Damaro a dit que tout est fait pour nous. C’est pourquoi nous avons discuté de ce tout. Ce tout concerne le traitement et les accessoires de salaire, la pension de retraite, le budget des juridictions, la mutuelle de santé des magistrats et les questions de logistique, de communication et de transport » a expliqué Mohamed Aly Thiam, président de l’association des magistrats de Guinée.

L’amélioration des conditions de vie et de travail des magistrats a aussi été discutée au cours de cette assemblée. « Nous avons pris là-dessus des résolutions qui vont faire l’objet d’un document qui va être présenté au ministre de la justice et au président de la République avec l’espoir que nous serons entendus. Nous ne nous comparons à aucune institution judiciaire de notre pays, nous ne demandons que ce qui a été décidé par notre pays nous soit applicable. Et nous précisons que nous sommes conscients de ce que dans notre corps nous devons essayer d’améliorer les conditions d’éthique et de déontologie de fonctionnement et des juridictions et des magistrats eux-mêmes ».

A l’occasion de cette assemblée, une commission a été mise en place pour préparer la saisine de l’Assemblée Nationale quant à la levée de l’immunité parlementaire de Damaro afin qu’il soit jugé conformément à la loi.

« Et si ce n’est pas levé, les magistrats ont décidé d’arrêter tout travail jusqu’à ce que cette revendication soit satisfaite », a menacé Mohamed Aly Thiam, président de l’association des magistrats de Guinée.

Diop Ramatoulaye

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here