Poursuivis pour détournement de derniers publics et complicité,  l’ancien directeur de l’Office Guinéen de Publicité Paul Moussa Diawara et son comptable Inza Bayo ont été reconnus coupables des faits qui leur sont reprochés et condamné 5 ans d’emprisonnement ferme et le payement de 50 millions d’amende.

La décision a été rendue ce lundi 15 avril 2019 par le TPI de Kaloum. Le tribunal a aussi décidé de la saisie des biens des intéressés.

Une décision qui a été immédiatement rejetée par l’avocat de la défense, visiblement déçu.

 «Je suis aujourd’hui déçu de l’avenir de ce pays où les plus forts écrasent les plus faibles »,  a déclaré Me Salifou Béavogui, ajoutant  qu’il va interjeter  appel dès aujourd’hui devant la cour d’appel de Conakry.

Mais pour Me Lancinei Sylla, l’un des avocats de l’Etat, c’est le droit qui a été dit.

 «Nous nous félicitations de cette décision. Et nous pensons que le droit a été dit pour servir d’exemple à tous les responsables des régies financières», de ce pays a-t-il déclaré au sortir de l’audience.

A noter qu’un mandat de dépôt a été décerné sur place contre Paul Moussa Diawara et Inza Bayo qui vont passer leur première nuit ce lundi à la Maison Centrale de Conakry.

Mohamed Lamine Bah

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here