Electricité: Lambanyi replonge dans le traditionnel “tour-tour”

Le fait se constate depuis maintenant quelques jours. La totalité du quartier Lambanyi n’est plus éclairée aux mêmes heures. Quand une partie a les ampoules allumées, c’est le contraire dans l’autre. Une situation que les habitants ont du mal endurer. Certains d’entre eux qualifient même d’inutile la gratuité de l’électricité pour trois mois dans le pays.

La fourniture du courant électrique dans le quartier Lambanyi est désormais à tour de rôle. Une partie est servie de 18h à minuit et l’autre, de minuit à 6h. Le lendemain, les durées d’éclairage sont vice-versa pour les deux parties.

Dans le quartier, les citoyens semblent n’avoir aucune idée sur les raisons de cette façon de distribution de l’électricité. Mais ils sont furieux que tout le quartier ne soit pas éclairé aux mêmes heures.

La coïncidence de la fourniture du courant à tour de rôle à Lambanyi avec le Ramadan pèse lourdement sur les citoyens. “On est en plein Ramadan. Personnellement je me lève chaque nuit à 3h pour manger afin de pouvoir résister au jeûne le lendemain. Beaucoup d’autres musulmans le font. Franchement c’est difficile. On se lève confronté à l’obscurité, la chaleur et les moustiques. L’Etat guinéen se fiche que la population soit à l’aise ou non”, poursuit-il.

A rappeler que la desserte en électricité à tour de rôle devient récurrente à Conakry. Plusieurs quartiers, notamment ceux en banlieue, sont fortement touchés. C’est le cas de Keitaya. Un témoin rapporte qu’il passe la nuit dans l’obscurité depuis dimanche dernier.

Oury Maci Bah

Législatives/Mandiana affiche constance: 96% de participation, Diakaria Koulibaly largement victorieux à l'uninominal
Lire