Arrêt polémique du championnat guinéen: “on ne veut pas faire plaisir à qui que ce soit” réagit Mathurin Bangoura

Dans la soirée du 29 Avril dernier, le président de la ligue guinéenne de football professionnel annonçait l’arrêt définitif du championnat national des ligue 1 et 2. Très vite, l’annonce s’est propagée comme une trainée de poudre dans la presse et a provoqué l’ire de certains dirigeants de clubs. Ces derniers prêtent au Général Mathurin Bangoura, par ailleurs président du club industriel de Kamsar, d’avoir agi sans qu’ils ne soient « officiellement saisis » au préalable. En tout cas c’est ce que soutient Aboubacar Touré, secrétaire général de l’AS Kaloum. Vu les nombreuses polémiques suscitées par cette action, l’instance organisatrice des championnats s’est retrouvée pour trancher de manière définitive. Hier vendredi, 01 mai 2020, Maturin Bangoura était sur CIS Radio. L’occasion a été pour lui de revenir sur les grandes décisions issues de deux réunions. Guinée114.com vous propose sa version:

Une première réunion le Jeudi 30 mai par visioconférence

Depuis hier (jeudi 30 avril 2020) que nous sommes réunis (membres du bureau exécutif de la ligue guinéenne de football professionnel NDLR) en téléconférence pour prendre des décisions par rapport au championnat national de ligue 1 et de ligue 2. Donc à l’issue de cette téléconférence, nous avons décidé qu’il faut que le championnat s’arrête à ce niveau… Comme vous le savez, avec la pandémie on ne sait quand est-ce que elle va finir et nous rentrons à pleins pieds dans la saison des pluies. Alors les deux facteurs font qu’on ne peut continuer à jouer le championnat dès l’instant qu’on a été contacté par la Fédération guinéenne de football qui demande à ce que nous donnions notre programmation de championnat. Parce-que la Fédération guinéenne de football a reçu un courrier de la CAF dans lequel on demande à toutes les fédérations de donner le programme de leurs compétitions nationales. Donc nous, organe organisateur du championnat national, nous-nous sommes dits très rapidement, avant de répondre à ce courrier, il faut que nous fassions une rencontre. C’est cette rencontre qu’on a eue hier. A l’issue de cette rencontre on a décidé d’arrêter le championnat. Et c’est ce courrier qu’on a adressé à la FGF et les présidents de clubs vont être informés y compris la presse.

Suspension de la grève des enseignants (Copie avis)
Lire

Une seconde réunion du bureau exécutif ce Vendredi 05 mai. Et là, tout réaffirmé !

Quoi que l’on fasse, quoi que l’on dise, il y’aura toujours des gens qui ne vont pas être contents. Mais on ne veut pas faire plaisir à qui que ce soit. En toute indépendance, nous- nous sommes dits qu’il fallait qu’on se retrouve… Nous volons aussi anticiper parce-que qui parle de commandement, parle d’anticipation. La pandémie qui nous empêche aujourd’hui qu’on joue cette compétition et de faire une quelconque activité économique dans le monde, au niveau de la Guinée aujourd’hui, nous avons été la toute première autorité en tant que gouverneur de prendre des dispositions par rapport à ce Coronavirus. Mais très malheureusement on n’a pas été très compris. Et, encore en tant que président de la ligue guinéenne de football professionnel, au lendemain de la rencontre que j’ai eue avec les maires et les chefs de quartiers, nous avons donné des instructions à ce que le championnat soit arrêté momentanément pour voir ce qui sera la suite à réserver à cette pandémie.

Dès que nous avons reçu ce courrier, nous-nous sommes dits qu’il fallait qu’on se retrouver. C’est nous qui organisons le championnat national. Alors nous-nous sommes dits qu’il fallait arrêter à l’image de certains pays européens. Donc nous-nous sommes dits puisque nous avons joué les matches aller, il fallait arrêter le championnat.

Polémique inutile, plusieurs président de clubs sont au niveau de la LGFP

Alors les polémiques dont on parle aujourd’hui, on a fait le tour de table, on a demandé à chaque membre du bureau exécutif. Et comme vous devez le savoir, les membres du bureau exécutif de la ligue de football professionnel sont à majorité présidents de clubs.

D'importantes précisions sur les 500 mille dollars que la FEGUIFOOT distribue aux clubs et cie
Lire

Horoya AC, Wkariya AC et Ahsnti GB sont les Africains

Nous-nous sommes dits, puisque, il vous souviendra, quand la Guinée a bénéficié des quatre (04) places africaines, nous avons organisé un point de presse. Nous avons expliqué comment ça se passe chez les autres. Pour nous cette année, quand on a reçu le courrier pour répondre rapidement à la fédération guinéenne de football, nous-nous sommes dits qu’il fallait que nous désignions les trois premiers du championnat à l’issue des matches aller. C’est ce que nous avons fait. Ça nous revient de droit. Alors les trois (03) équipes qui se sont illustrées (lors de la phase aller), nous avons écrit à la FGF pour le dire à l’issue de notre réunion. Nous avons fait le classement en tenant compte des matches aller parce que tous les clubs ont joué les matches aller. C’est pour cette raison nous avons vu le Horoya qui est en tête, Siguiri qui est en deuxième position et Wakriya qui vient en troisième position.

A la FEGUIFOOT de trouver le club qui accompagnera le Wakriya en coupe CAF

Il ne nous revient pas nous LGFP de désigner une quatrième équipe (qui devrait être le vainqueur de la Coupe nationale pour accompagner le troisième en coupe CAF. Mais elle n’a même pas démarré NDRL) parce que ce n’est pas nous qui organisons la coupe nationale (c’est la FGF qui l’organise NDLR). Donc il faut que les gens soient un peu responsables.

Pas de relégation, encore moins de montée

Au niveau de la ligue 2, dès lors qu’elle n’a joué que trois (03) matches, il n’y aura pas de descente. Il n’y aura pas de montée et pour la ligue 1 et pour la ligue 2. On maintient les équipes de ligue 1 et les équipes de ligue 2.

Exploitation de Simandou 1 et 2: discours du ministre des Mines à la signature de la convention de base
Lire

Alphonse Diallo pour Guinee114.com