Assemblée nationale: Damaro, le président pressé de changer tout à son goût

(Exclusif) l'Assemblée sur le point de renoncer à la modification du code électoral
Amadou Damaro Camara, président de l'Assemblée Nationale de Guinée

Conakry-Le bureau du président, les règlements intérieurs, le forum des femmes parlementaires, une communication couteuse…Le nouveau président de l’Assemblée nationale ne perd pas de temps à changer  beaucoup de choses héritées de Kory Kondiano.

A peine installée, la neuvième législature sous la direction de l’ancien président du groupe parlementaire de la majorité, a improvisé une session dite spéciale. Il ne fallait laisser aucun vide dans un contexte où l’Assemblée est contestée par les principaux partis d’opposition qui demandent d’ailleurs sa dissolution pour donner chance à tout dialogue sérieux, et un président de la République obligé quand même de dialoguer. Le code électoral, la loi sur la Haute Autorité de la Communication, la loi sur la Cour constitutionnelle et bien d’autres textes en provenance de l’exécutif, sont en cours d’examen pour être adoptés avant le 04 juillet.

Dans la foulée, Damaro est en train de tout changer à son goût ! D’abord le règlement intérieur en vigueur adopté lors de la dernière législature sous Kory Kondiano. Un nouveau règlement est en étude. Depuis son élection, suivie de la cérémonie de passation de service, le nouveau patron des lieux continue à occuper ses anciens bureaux, au groupe parlementaire du RPG Arc-en-ciel. Le temps qu’une société de la place finisse de retaper le bureau du président de l’Assemblée Nationale et qu’il soit meublé au goût du dauphin   constitutionnel du chef de l’Etat .

Une opération de Com’ qui annonce une rupture avec la tradition. A chaque plénière, les députés dans la salle des congrès et le président à partir de son bureau, peuvent se voir. Une vidéo-projection lors des plénières avec écrans géants, qui nécessite de gros moyens. Rien ne sera comme avant !

Le Forum des femmes parlementaires sous Kory Kondiano avait particulièrement marqué la huitième législature. Damaro a rencontré les quelques femmes présentes au sein de son équipe et leur a demandé un forum et une feuille de route dans un meilleur délai.  Sauf changement de dernière minute, il aura son forum des femmes parlementaires avant la fin de la session en cours.

Assemblée nationale: le Forum des femmes parlementaires de Guinée renait
Lire
L'Assemblée autorise la ratification d’un accord de prêt de 230 millions d’euros avec des sociétés jugées «moins crédibles»
Lire
Changement de la loi sur la Cour constitutionnelle: le président Bangoura pourrait sauter
Lire
Projet de nouveau code électoral: voici les lourdes sanctions prévues contre ceux qui empêchent ou appellent à empêcher les élections
Lire

Thierno Amadou M’Bonet Camara (Rescapé N°4)