Chérif Abdallah : «le combat du GOHA va continuer jusqu’au rapatriement de tous les Guinéens bloqués à l’étranger…»

Chérif Abdallah : «le combat du GOHA va continuer jusqu'au rapatriement de tous les Guinéens bloqués à l’étranger…»

Le président du Groupe organisé des hommes d’affaire dénonce l’inaction du Président Alpha Condé et de son gouvernement en direction des Guinéens bloqués à l’étranger à cause de la pandémie du coronavirus. A travers la déclaration ci-dessous, il réitère son appel au soutien de l’Etat en faveur de ces Guinéens.

Lisez :

Malgré nos multiples appels au président Alpha Condé et son gouvernement en faveur d’un rapatriement des guinéens bloqués à l’étranger à cause de la pandémie de COVID-19, de nombreux compatriotes n’arrivent toujours à regagner leur pays.

Ils sont bloqués un peu partout notamment en Egypte, en Tunisie, au Maroc, en Angola, en Asie. Beaucoup ont fini de dépenser le peu d’argent qu’ils avaient sur eux. C’est ce qui veut dire que même s’il y a un vol disponible, ils ne pourront pas acheter de billets pour rentrer.

Ce n’est pas un sacrifice qu’on demande à Mr Alpha Condé et son gouvernement. On ne leur demande pas de prendre leur argent mais dans les caisses de l’État qui est le contribuable guinéen pour venir en aide à ces guinéens.

Au lieu d’agir à temps, on préfère attendre que nos compatriotes soient humiliés et exposés à tout.

Les guinéens en majorité des femmes commerçantes qui étaient bloqués à Dakar (Sénégal) ont tous regagné Conakry. De ce côté, nous sommes vraiment satisfaits.

Par ailleurs, nous réitérons notre appel afin que les guinéens où qu’ils soient bloqués obtiennent le soutien de l’État.

Tant qu’un seul guinéen sera bloqué quelque part dans le monde, nous allons continuer notre combat. Pour que notre pays bouge, chacun de nous doit faire ce qui lui revient de droit.

Le 29 juillet 2020

Chérif Mohamed Abdallah, président du groupe organisé des hommes d’affaires (GOHA)

L'hommage émouvant de Sylvain Taillet, producteur de Tiken Jah Fakoly, à feu Petit Condé
Lire