Classement mondial de la liberté de la presse: la Guinée chute encore de trois rangs

Classement mondial de la liberté de la presse: la Guinée chute encore de trois rangs

L’organisation internationale Reporters sans Frontières vient de rendre public son traditionnel classement mondial des pays en matière de respect de la liberté de la presse, qui couvre 180 pays.

Et, sans surprise, comme c’est le cas depuis des années, la Guinée perd encore des points et recule de trois rangs. De sa 107ème place lors du dernier classement, notre pays sombre davantage et se retrouve au 110ème rang du classement de 2020.

Parmi ses voisins, seul le Mali en guerre depuis des années, vient légèrement après la Guinée à la 108ème place. Dépassant la Guinée de 60 rangs, le Sénégal de Macky Sall occupe la 47ème place, le Libéria à la 95ème place, la Sierra Leone à la 85ème place, la Côte d’ivoire logée à la 68ème place.

Selon Reporters sans frontières, au moins 10 journalistes ont été tués depuis janvier 10 janvier 2020 à travers le monde. L’organisation indique que, “les dix prochaines années seront sans doute “une décennie décisive” pour la liberté de la presse en raison de crises qui affectent l’avenir du journalisme : crise géopolitique (agressivité des modèles autoritaires), technologique (absence de garanties démocratiques), démocratique (polarisation, politiques de répression), de confiance (suspicion, voire haine envers les médias d’information) et économique (appauvrissement du journalisme de qualité)”. 

Thierno Amadou M’Bonet Camara (Rescapé N°4)

Concert géant à Kaloum pour la paix: Youssouf Sampil annonce les couleurs
Lire