Claude Kory Kondiano, Haut Représentant du Chef de l’État, à ses voisins: « je regrette une chose »

Kory Kondiano se défoule sur des journalistes «menteurs» suite à l’attaque de son domicile
Kory Kondiano, Haut représentant du chef de l'Etat

Claude Kory Kondiano fréquentait ses voisins du quartier Khabitaya dans la commune de Matoto (Conakry), lorsqu’il était simple agent de la Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG). Malheureusement, ce lien social fut “coupé” quand il a commencé à occuper des hautes fonctions. Ce que regrette, aujourd’hui, l’ancien président de l’Assemblée nationale.

«Je regrette une chose », dit-il avant de poursuivre. « D’ailleurs, ces hautes fonctions quand vous êtes la-dans, ça vous coupe de tous ceux qui vous sont chers. Sinon quand j’étais Agent de la Banque centrale de la république de Guinée, j’étais partout ici. J’allais dans les familles. Vrai ou faux? Vous êtes tous là. J’ai passé dans toutes ces familles ici. Quand je suis arrivé en 2000, je suis passé dans toutes les familles pour rendre visite. Moi, je suis un de vous qui a accepté de vivre ici. Nous allons continuer à vivre ensemble », a-t-il révélé lors de la visite d’une délégation, composée de sages et jeunes, dudit quartier chez lui. C’était pour présenter leurs excuses à Claude Kory Kondiano suite à l’attaque de son domicile par des jeunes manifestants qui réclamaient le retour du courant électrique dans leur zone.

Pour recoudre ce tissu social déchiré du fait de la manifestation de colère des jeunes du quartier, le haut représentant du chef de l’État annonce des rencontres périodiques avec la population de Khabitaya pour échanger sur les problèmes auxquels ils sont souvent confrontés. Toute chose qui pourrait permettre à l’ancien travailleur de la Banque Centrale de renouer le contact avec les autres habitants de son quartier.

Coronavirus: testée positive, Hadja  Rabiatou Serah brise le silence
Lire

Mamadou Kouyaté

628-38-09-89