Construction du siège de l’Assemblée: Damaro crée un comité, met que des siens et provoque la colère de l’opposition

Assemblée Nationale: un nouveau code électoral soumis au vote des députés

Guinée-Le nouveau président de l’Assemblée nationale ne cesse de marquer sa présence à la tête de la neuvième législature. S’agissant du dossier de construction d’un nouveau siège de l’assemblée nationale, Amadou Damaro Camara prend les choses en mains.

Un comité est mis en place, chargé de suivre le dossier et rendre compte au bureau. A la tête dudit comité, Damaro place Abdoulaye Bernard Keita, député du RPG Arc-en-ciel. Il est secondé par l’ancien ministre et ancien président de la CENI, Lounceny Camara, lui aussi élu sous la bannière du RPG Arc-en-ciel. Le rapporteur est l’honorable Bakary Diakité, un autre élu du RPG Arc-en-ciel. Deux autres fonctionnaires parlementaires sont désignés pour être membres.

Qu’aucun député de l’opposition ne figure pas sur la liste de ce comité, un député de l’opposition s’en est offusqué et l’a fait savoir de vive voie en demandant à Damaro de faire en sorte que les autres groupes soient représentés.

Mais le président Damaro dit niet, et argue que ce comité n’est pas une instance mais “une initiative”. “Cela relève de mon pouvoir discrétionnaire”, ajoute le président de l’Assemblée Nationale.

Mais lorsque Koureussy Condé a demandé alors qu’une femme soit membre du comité, son ami Amadou Damaro Camara cède et demande à l’opposition de présenter le nom d’une femme “puisqu’on est à l’ère de la parité”. Madame Yansané Bintou Touré sera alors désignée par un parlementaire de l’opposition.

Assemblée nationale: Maurice Zogbélémou simple membre de la commission des Lois
Lire

Thierno Amadou M’Bonet Camara (Rescapé N°4)