Coronavirus/Deux morts suspectes en prison: que dit le ministère de la Justice ?

La Guinée passe au mixte entre cour constitutionnelle ou conseil constitutionnel: explications par le conseiller du président, chargé des relations avec les institutions
Mohamed Lamine Fofana, ministre de la justice/Image d'archive

Partout où il y a vie, il y a mort. C’est en résumé ce que rétorque le conseiller en communication du ministre de la Justice pour répondre aux rumeurs faisant état de décès en milieu carcéral liés au Covid-19.  Mais, précise Sékou Keita, puisque c’est de lui qu’il s’agit, à date rien n’indique que “les deux détenus décédés” ces derniers jours l’ont été parce qu’ils étaient malades de coronavirus.

Selon ce proche collaborateur du garde des sceaux, la Croix rouge a effectué des prélèvement suer ces deux corps et devrait rendre les résultats dans un délai de 72 heures. “En ce moment, nous ferons un communiqué à l’intention de tout le monde“, promet-il.

A noter que les nombreux appels demandant au chef de l’Etat d’user de son droit de grâce pour désengorger les prisons peinent toujours à être entendus.

TAC

Guéckédou: Kory Kondiano donne le coup d’envoi de la campagne du RPG Arc-en-ciel
Lire