Coronavirus : la mesure interdisant la célébration des mariages complètement foulée au sol

En raison de la pandémie de Coronavirus qui sévit dans le pays, l’état d’urgence sanitaire est en vigueur depuis plus d’un mois. Mais par endroits la mesure est foulée au sol. Pour preuve, des mariages avec autant de monde continuent à être célébrés en cachette. Un reporter de Guinee114.com a fait le constat dans un quartier de la commune de Ratoma.

A l’entrée d’une cour qui abritait la célébration d’un mariage, un kit de lavage de mains était visible. Mais la plupart des participants l’ignoraient. En plus ils ne portaient de masques. La distanciation n’était non plus au rendez-vous. Bref, la cérémonie se déroulait sans aucun respect des mesures sanitaires.

Hors micro, l’époux a laissé entendre: “mon mariage était prévu au mois d’avant celui de Ramadan. Puisque l’état d’urgence est décrété, on a décidé de le reporter. Vu que ça continue, nous avons décidé de nous marier  bien que ça n’ait pas été comme prévu  Donc pas un mariage en toute pompe. Je suis content même de cela car je n’ai pas dépensé beaucoup d’argent. C’est la moitié de ce qui était prévu qui a été dépensé”.

Notre reporter a cherché de savoir si le mariage a été officialisé devant l’autorité civile. Alors il a joint le Maire de la commune de Ratoma et ce dernier lui a dit:les mariages sont interdits”.

 Pour ce qui est du maquillage  de la mariée dans un salon de coiffure pour femmes, il avait eu lieu.

Souleymane Bah

 

Guinée Moderne demande la mise en place "immédiate d’un gouvernement de transition" (Déclaration)
Lire