COVID-19: le couvre-feu levé pour les villes de l’intérieur

Comme attendu, le président Alpha Condé s’est encore adressé aux guinéens dans la soirée d’hier vendredi, 15 mai 2020. Il était question pour lui de se prononcer sur l’état d’urgence dont le délai qui courrait, devait prendre fin à minuit. Sans surprise, la mesure a été prorogée à nouveau d’un mois mais assouplie pour les villes de l’intérieur du pays.

Les cas confirmés du Coronavirus ont explosé à Conakry ces dernières semaines. Ce qui explique la décision du chef de l’Etat de proroger de 30 jours l’état d’urgence. Mais pour les villes de l’intérieur, il a été allégé. Plus de couvre-feu pour le moment et les rassemblements sur les lieux publics sont désormais autorisés jusqu’à 30 personnes au maximum.

Par contre, pour Conakry et les villes périphériques à savoir Coyah et Dubréka, le couvre-feu reste maintenu. Mais il a été décalé d’une heure. C’est-à-dire au lieu de 21h à 05h, il s’étend désormais de 22h à 05h. Concernant les rassemblements sur les lieux publics, il n’y a eu aucun changement. Ils sont toujours limités à 20 personnes au maximum.

La capitale guinéenne est fortement touchée par le Coronavirus. Elle est déjà à plus de 2500 cas positifs enregistrés. Elle fait face aussi à un énorme risque de propagation. Lors d’un récent point de presse, l’ANSS avait révélé que 950 personnes atteintes de la maladie demeurent introuvables.

Oury Maci Bah pour Guinee114.com

Tel: 628533966

Recensement/Coyah: Cellou Baldé annonce l'arrestation de responsables de CAERLE issus de l'UFDG
Lire