Covid-19 : les mesures sanitaires ignorées dans certaines cliniques privées

Alors que le pays est de plus en plongé dans la pandémie du Coronavirus, les mesures sanitaires restent ignorées par endroits. C’est le cas même dans certaines cliniques privées de la capitale. Il y’en a une à Wanindara où des patients sont injectés à mains nues par le personnel. Chose qui favorise rapidement le risque d’attraper le virus.

Dans cette clinique, les mesures sanitaires sont bafouées. En tête de l’acte, le personnel soignant lui-même. Lors du constat qu’on a fait sur place, on a surpris des médecins qui s’occupaient des patients sans gangs. Ce qui rendait le contact physique, pourtant déconseillé actuellement, inévitable.

Un malade a été récemment admis dans une clinique privée à Sangoyah. Ensuite il a été transféré à Donka où il a été finalement testé positif au Coronavirus. Avant que l’on ne sache de quoi il souffrait véritablement, il avait déjà contaminé d’autres personnes. Ces dernières sont trois des membres du corps médical de la première clinique où le patient était hospitalisé.

Les médecins sont censés être des modèles en matière de respect strict des mesures sanitaires en vigueur dans le pays. Mais s’ils sont les premiers à les bafouer, il y a lieu de s’inquiéter.

Souleymane Bah

Nomination de nouveaux ministres: Damantang à la sécurité, Rémy Lamah à la Santé
Lire