Décharge de la minière: autrefois théâtre d’un calvaire, la route d’accès «gratuitement» dégagée par Albayrak

Décharge de la minière: autrefois théâtre d'un calvaire, la route d'accès «gratuitement» dégagée par Albayrak

Soucieuse de l’exécution de son contrat d’assainissement de la ville de Conakry, la société Albayrak multiplie les actions de bonne volonté qui vont parfois au-delà de ses obligations contractuelles, avec pour objectif de satisfaire la population en réussissant le challenge de redonner à Conakry son titre de perle.

La dernière action en date est le dégagement sur fonds propres de l’axe reliant Gbessia à la décharge de la minière, devenu difficile à pratiquer. Longue d’un kilomètre, cette route était le théâtre d’un véritable calvaire pour les camionneurs convoyant les déchets à la décharge. Un véritable facteur de ralentissement des activités de transfert des déchets.

«Avant ces travaux qui vont soulager les camionneurs et accélérer davantage leur travail, certains de nos camions poubelles étaient tirés par câble pour atteindre la décharge», a confié Canan Sabhaz GAILLANT, la directrice de la communication du groupe Albayrak.

Selon elle, avec cette période de grandes pluies, il était plus qu’urgent d’effectuer ces travaux pour la bonne continuité de la navette des camions poubelles. Car, conclut-elle, la ville de Conakry ne peut plus retourner dans le passé.

Un bel exemple à suivre par les sociétés qui retardent l’exécution de leurs contrats avec l’Etat dès que le moindre obstacle se dresse sur leur chemin.

Assainissement de Conakry: Albarayk débarque une trentaine de camions poubelles au port
Lire

Ousmane Diakité