Derniers jours du Ramadan: un islamogue appelle à plus d’invocations contre le Coronavirus

A la différence des années précédentes, il n’y aura pas de prière nocturne cette fois dans mosquées. En cause, le Coronavirus. La pratique s’étend de la 20ème nuit à la dernière du mois de Ramadan. L’objectif est d’avoir les récompenses de la nuit du destin, en arabe “laylatoul ghadr”. Celle-ci est meilleure que mille mois selon l’islam et se trouve parmi les nuits impaires restantes du mois saint. L’islamologue Thierno Aliou Diallo demande aux musulmans d’en profiter pour faire plus d’invocations.

Enseignant dans une école franco-arabe de Conakry, l’interlocuteur indique que le mois de Ramadan vient d’entrer dans sa phase la plus importante.

« Quand les dix derniers jours arrivaient, le prophète(PSL) faisait du bien plus que pendant les autres jours précédents. Parmi les biens qu’il faisait, figuraient les invocations, lz lecture du Coran et il partait se confiner là où il priait. Il réveillait aussi sa famille pour que celle-ci fasse la prière nocturne et des invocations », se justifie Thierno Aliou Diallo.

Il mentionne aussi que c’est la meilleure occasion pour demander de l’aide à Dieu contre la pandémie du Coronavirus.

« Il y a une pandémie qui frappe le monde. Donc les musulmans doivent profiter de ces jours de pénitence pour demander Dieu de nous éradiquer cette maladie », conseille-t-il.

Pour terminer, il exhorte les fidèles à plus de générosité envers les pauvres en cette dernière phase du mois de Ramadan.

Utopique autosuffisance alimentaire: la Guinée importe «près de 90%» de sa consommation
Lire