DPJ: la convocation du journaliste Lincoln Soumah tourne en ridicule

DPJ: la convocation du journaliste Lincoln Soumah tourne au ridicule

Ce jeudi, 26mars 2020, le journaliste Ibrahima Sorry Lincoln Soumah, en compagnie de son avocat, a répondu à une convocation de la Police Judiciaire (DPJ), a constaté un reporter de guinee114-com.preview-domain.com. La convocation du journaliste animateur était consécutive à une plainte du directeur de l’Agence National de Sécurité Sanitaire (ANSS), Dr Sakoba Keita, pour diffamation.

Après lecture de la plainte, l’avocat du journaliste n’a pas eu du mal à vite faire remarquer qu’entre la plainte de l’ANSS et la convocation adressée au journaliste, il y a une différence. La plainte est formulée contre la radio Nostalgie Guinée alors que la convocation est adressée à l’animateur de l’émission incriminée, Ibrahima Sory Lincoln Soumah.

“En réalité, mon client n’est nullement visé par la plainte, c’est la radio nostalgie qui est visé par la plainte. Soumah n’est ni directeur général ni administrateur ni responsable attitré de la radio. Il y a eu manifestement erreur dans la plainte…, pour le moment, on ne se sent pas concerné par cette plainte”, mentionne son avocat, Me Salifou Béavogui, au sortir de l’interrogatoire.

Notre confrère et son avocat ont quitté ainsi la Direction de la Police Judiciaire sans que cette audition qui était prévue n’ait lieu.

Si le plaignant tient à sa plainte, poursuit Me Salifou Béavogui, il est obligé de reprendre sa plainte, viser nommément les personnes contre lesquelles il a des griefs.

Souleymane Bah pour Guinee114

Tour cycliste international de Guinée: le Burkinabè Nikiéma remporte la première étape
Lire