Echauffourées à Coyah: Bintou Baldé accuse les gendarmes de menace contre sa famille

Dans la journée de ce mardi, 05 mai 2020, des échauffourées ont éclaté entre jeunes et forces de l’ordre dans la préfecture de Coyah. Difficile pour le moment de connaitre les causes. Les deux parties se sont affrontées à coups de pierres contre gaz lacrymogène.

Une vidéo de la scène circule déjà sur les réseaux sociaux. Elle montre des gendarmes s’introduire de force dans une concession pour tenter de mettre mains sur un jeune.

“On entendait des tirs un peu partout. Des jeunes qui courent avec des pierres en mains, les gendarmes jetaient aussi des gaz lacrymogènes. Certains jeunes filmaient la scène et un des leur est passé par notre cour pour s’en fuire. Alors les gendarmes sont venus nous menacer en disant si on ne livre pas à eux, ils vont gazer notre maison. Et la y’avait ma grand mère qui était couchée. une nièce était obligé d’ouvrir la porte. Après, ils sont rentrés fouiller en nous mettant en garde contre toute publication des images filmées de la scène”, explique Bintou Baldé, une habitante de Coyah.

Elle poursuit: ” ils(les gendarmes) disent qu’ils viendront nous chercher au cas où les images se retrouvent sur les réseaux sociaux. Actuellement, on a peur. Si ceux qui filmaient mettent les vidéos sur les réseaux sociaux, je ne sais pas qu’est-ce ils vont nous faire car il nous ont menacés vraiment”.

Souleymane Bah pour Guinee114.com

Elie Kamano à la marche anti-troisième mandat: détermination après la prison
Lire