Effort de riposte à la Covid-19: Mamadi Touré se félicite du rapatriement de 465 Guinéens bloqués à l’étranger

Effort de riposte à la Covid-19: Mamadi Touré se félicite du rapatriement de 465 Guinéens bloqués à l’étranger

Devant la presse le 10 juillet, à Conakry, le ministre des Affaires Etrangères et des Guinéens de l’Etranger, Mamadi Touré, a donné des informations sur la participation de la Guinée à la coordination et au suivi de l’effort de riposte à la Covid-19 au niveau sous régional et régional, sans oublier le soutien de son département aux Guinéens bloqués à l’étranger.

Les ministres des Affaires Étrangères de l’Union du Fleuve Mano ont tenu le 07 mai 2020, une réunion virtuelle de coordination pour échanger sur les mesures à envisager pour enrayer le Coronavirus et faciliter la circulation des personnes tout en renforçant les dispositifs sécuritaire et sanitaire.

Selon Mamadi Touré, cette réunion a abouti à plusieurs recommandations à savoir : le développement d’un plan d’action qui compte des différents plans nationaux pour répondre aux besoins sanitaires, sociaux, politiques et économiques de la sous-région, tout en protégeant les droits des citoyens ; le renforcement de la sensibilisation de la population aux dangers de la Covid-19 et à la nécessité de modifier les comportements afin de briser la chaine de transmission de la maladie.

Au niveau régional, trois groupes de travail ministériels dans les domaines de la Santé, des finances et des transports, du commerce et de l’industrie ont été mis en place pour coordonner l’effort de riposte et proposer des recommandations pour la relance économique post Covid-19, d’après Mamadi Touré.

« Un fond de lutte contre le Coronavirus a été créé et cinq personnalités africaines ont été désignées comme envoyés spéciaux chargés de la mobilisation des ressources. À date, un financement du fonds à hauteur de 61 millions de dollars est annoncé », a expliqué le chef de la diplomatie guinéenne.

22 mars: Aboubacar Soumah pas totalement opposé à un report des élections
Lire

A en croire au ministre des AE, une réunion virtuelle des chefs d’État de l’Union du Fleuve Mano est envisagée pour convenir des principales recommandations proposées et renforcer la coordination des efforts des pays membres.

Dans le cadre de l’assistance aux Guinéens bloqués à l’étranger,  d’après Mamadi Touré, une commission de réflexion a été mise en place pour recueillir auprès des services extérieurs et des conseils des Guinéens de l’étranger, des informations relatives à leurs préoccupations ; faire des propositions sur les mesures urgentes à envisager en vue de leur apporter l’assistance du gouvernement et de ses partenaires ; stimuler et coordonner les initiatives de la diaspora afin de faciliter son implication dans l’effort de riposte contre la pandémie du Coronavirus ; mobiliser les appuis des partenaires techniques et financiers.

Selon le ministre : « Ces activités ont permis l’élaboration d’une situation exhaustive des conditions dans lesquelles vivent nos compatriotes à l’étranger pendant cette pandémie, et de la nature des assistances qu’ils sollicitent, l’organisation du rapatriement volontaire de 465 compatriotes dont 7 en provenance de l’Ethiopie, 8 de la Turquie, 140 venus de la Tunisie, 12 de l’Egypte (principalement des stagiaires), 54 femmes venues du Koweït, un premier groupe de 44 migrants rapatriés du Niger et 200 du Sénégal ».

Contrairement à certains pays de la sous-région tel que le Sénégal, le ministre Mamadi Touré a précisé que le rapatriement des Guinéens se fait gratuitement.

En termes de perspectives, le ministre des Affaires Étrangères a indiqué que son département compte poursuivre les opérations de rapatriement des Guinéens bloqués à l’étranger du fait de la Covid-19. Dans ce cadre, à l’en croire, les démarches sont avancées pour le Sénégal, le Maroc, le Niger dont les dates de retour seront fixées très prochainement.

Sidya pose les conditions d’un retour à la quiétude et annonce une plainte-(Interview)
Lire

Diop Ramatoulaye

666751610