Elections du 22 mars: la directrice de campagne du RPG à Dixinn “tire beaucoup de satisfactions”

Elections du 22 mars: la directrice de campagne du RPG à Dixinn
Au lendemain de la proclamation définitive des résultats des élections législatives du 22 mars par la Cour Constitutionnelle, la directrice communale de campagne du RPG arc-en-ciel à Dixinn est en joie.
Ramatoulaye Camara, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, dit être satisfaite de son travail et celui que son équipe a abattu sur le terrain dont l’un des fruits est l’élection du candidat uninominal de son parti à Dixinn. “Ces élections législatives et référendaire s’achèvent et j’en tire beaucoup de satisfactions. Tout d’abord, celle d’avoir constitué un directoire de campagne dynamique, uni, solidaire, motivé qui nous a porté pour la première fois, dans cette commune, vers l’écrasante victoire de notre grand parti le RPG AEC. Le 22 mars dernier, les citoyens de Dixinn ont décidé de faire confiance à notre candidat, Oumar Sidibé pour les représenter à l’Assemblée Nationale. Nous ne les décevrons pas”, a-t-elle mentionné avant de remercier “toutes celles et tous ceux” qui ont œuvré pour mieux faire connaître le candidat du RPG  arc-en-ciel, qui ont cru en lui en lui adressant des témoignages de sympathie et d’encouragement pendant ces élections.
Ensuite, elle a remercié également les partis politiques qui ont participé à ces élections pour, dit-elle, leur campagne électorale globalement respectueuse et apaisée. Car, rajoute la directrice communale de campagne du RPG à Dixinn, sans opposition, il n’y a pas de démocratie.
Cette élection n’a pas été que satisfaisante pour Ramatoulaye Camara. Elle souligne quelques faits regrettables liés à ce scrutin. “Toutefois, je déplore les actes de violences orchestrés par certains partis qui avaient pour ambition d’empêcher la tenue de ce scrutin. Je regrette le faible engagement politique des femmes. C’est pourquoi, je lance un appel aux femmes afin qu’elles acceptent de s’engager politiquement pour une meilleure prise en compte de nos préoccupations.  Force est de reconnaître, que son Excellence, Monsieur le Président de la République a balisé avec la nouvelle constitution un cadre juridique qui s’y prête. Femme de Guinée, prenons notre destin en main”, a-t-elle lancé.
En cette période de crise sanitaire et de récession économique qui touchent la plupart des pays du monde liées au COVID-19, Ramatoulaye Camara a prié pour le repos de l’âme des personnes qui en sont décédées, pour la guérison des malades et surtout pour la préservation de notre cher et beau pays.
Diop Ramatoulaye

 

Interruption d'internet: un document qui dément le ministre Mamy Diaby dans JA
Lire