Espionnage du FNDC: cité par une «espionne», le général Bafoé réagit

Non respect du couvre-feu: sérieuse mise en garde du ministère de la Sécurité met en garde (Communiqué)

Appréhendée mercredi, 25 mars 2020 à une réunion du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC), une dame qualifiée d’espionne s’est réclamée des services de la police. Elle a même cité le général Bafoé, directeur général de la police et le commissaire Fabou Camara comme étant les commanditaires de sa mission d’espionnage.

Le Directeur général de la Police, le général Bafoé a  tenu ce jeudi à mentionner que cette dame n’est pas une policière. Mais, avoue-t-il, elle fait partie des fonctionnaires civils mis à la disposition du ministère de la Sécurité. “Pour le moment elle n’est pas agent de police”, dit-il.

Je n’ai pas envoyé d’espion, je n’est pas d’espion. Je vais porter plainte contre elle à la DPJ pour diffamation et calomnie parce qu’elle m’a cité”, a déclaré l’officier.

Toutefois, le général Bafoé s’est offusqué des conditions dans lesquelles cette dame a été interrogée et exposée dans une vidéo qui fait le tour des réseaux sociaux.

Thierno Amadou M’Bonet Camara (Rescapé N°4)

Assainissement de Conakry: le gouvernement recrute Albayrak et PICCINI pour 4 ans
Lire