FEGRAPE: les randonnées de Conakry stoppées par le Coronavirus

FEGRAPE : Les randonneurs de Conakry stoppés par le Coronavirus

La Fédération guinéenne de randonnée pédestre et du bien-être pour tous (FEGRAPE) a suspendu ses activités hebdomadaires de sport de masse depuis le 14 mars à cause de coronavirus. Une activité qui avait bien commencé à intéresser plusieurs citoyens de Conakry.

Le Président de la FEGRAPE, Ben Oumar Sylla, a révélé l’impact du Coronavirus (COVID-19) sur les activités de la structure qu’il dirige. «Avant la déclaration de la pandémie du coronavirus, nous avions initié beaucoup de marches sportives à Conakry pour les différentes corporations socio—professionnelles et de masse. Mais il faut noter que depuis la création de la fédération il y a un an et quelque mois, c’est la première fois que nous restons sans faire du sport durant des semaines voire des mois. La période que nous vivons en ce moment est assez délicate pour chacun de nous. Cela parce que les randonnées sportives nous faisaient énormément du bien», a-t-il fait savoir d’entrée. Les activités programmées ont été suspendues à cause de cette maladie de covid-19.

«Le coronavirus a fait ajourner plusieurs de nos activités dédiées aux partenaires qui nous soutiennent et au grand public. Elles devaient se tenir dans la période où la crise sanitaire a posé ses valises dans notre pays. Cette crise a empêché même la célébration du premier anniversaire de la création de la FEGRAPE le 19 janvier passé qui devrait être fêté en grande pompe avec toutes les fédérations sportives nationales de Guinée», a–t-il regretté.

Ben Oumar Sylla a fait une remarque importante. « Notre effectif tourne autour de 250 à 300 personnes de toutes les couches sociales qui prennent part à nos activités à Conakry tous les week-ends. Nous ne faisons pas de tri en notre sein, la porte est ouverte à toutes à tout le monde et de toutes les catégories, même les handicapés physiques», précise le Président de la FEGRAPE.

Mercato LGFP: le Hafia recrute deux joueurs
Lire

Les activités de la FEGRAPE à Conakry ne se limitent pas qu’à la marche sportive. «La marche est certes notre activité  première, mais nous pratiquons d’autres sports pendant nos rendez-vous hebdomadaires. Nous faisons du fitness, jogging, des étirements sans oublier la zumba où nous lions le sport à la musique. Il nous arrive parfois de jouer au Maracaña au niveau des plages. A cela s’ajoute le cross pour tester l’endurance de chacun de nos sportifs», a-t-il indiqué.

Ben Oumar Sylla dit qu’actuellement les efforts de la FEGRAPE sont concentrés sur la sensibilisation des membres au respect des mesures sanitaires en vue de l’éradication du COVID-19 en Guinée surtout éviter un cas au sein de la fédération.

Ousmane