Fermeture des marchés à 16h: la mesure piétinée par endroits

La fermeture des marchés à 16h n’est plus effective par endroits dans la capitale guinéenne. C’est le cas à Enco5 et Lambanyi. Dans les marchés de ces deux quartiers, les activités se poursuivent jusqu’à 17h voire au delà. Pourtant celui d’Enco5 est à quelques mètres d’un commissariat de police. Mais cette proximité n’empêche pas certains vendeurs de ne quitter qu’au moment voulu.

De 08h à 16h, c’est le temps qu’ont les marchés pour rester opérationnels. Ce, depuis plusieurs semaines. La mesure s’inscrit dans le cadre de la lutte contre la propagation du Coronavirus. Si au début elle était respectée, ce n’est plus le cas dans certains marchés. Celui d’Enco5 et celui de Lambanyi sont concernés. Dans ces deux lieux de commerce, etalagistes, gérants de boutiquiers et magasins restent souvent visibles au delà de 16h.

Il y a quelques jours, le marché de Lambanyi se vidait de ses occupants à partir de 15h30. Mais la situation a récemment changé. En conséquence, les activités se poursuivent par endroits jusqu’à 17h. Le même constat a été fait au marché d’Enco5. Là aussi, certains vendeurs ne quittent pas à 16h.

Bien que la Guinée soit fortement touchée par le Coronavirus, plusieurs mesures sanitaires en vigueur ne sont pas strictement respectées sur le terrain. Elles sont entre autres le port du masque, la fermeture des marchés à 16h et l’interdiction des déplacements vers l’intérieur du pays. Quant aux cas positifs de Coronavirus, ils augmentent du jour au lendemain. La barre de 2500 malades a déjà été franchie.

Oury Maci Bah

Enlèvement et meurtre de l’homme d’affaires Elhadj Doura: possible renvoi du procès
Lire