Fete du travail: Asmaou Bah appelle à la sensibilisation des travailleurs domestiques sur le Covid-19 

Le 1er mai est la fête internationale du travail. Contrairement aux années précédentes, il intervient cette fois dans un contexte très difficile causé la pandémie du Coronavirus. Pas donc de célébration en fanfare mais certains travailleurs ont eu leurs mots à dire.

C’est le cas d’Asmaou Bah Doukouré, présidente du syndicat des travailleurs domestiques. Elle a mis l’occasion à profit pour lancer un appel aux employeurs dans ce domaine.

« Il faudrait que les employeurs leur expliquent comment se comporter pour respecter les mesures sanitaires pour éviter la contagion parce que les travailleurs sont exposés. Ils ne sont pas protégés. Surtout ce sont les travailleuses qui sont beaucoup plus proches de la population parce que ce sont elles qui vont au marché, ce sont elles qui reçoivent les étrangers à la maison. Il faudrait qu’on leur explique comment faire pour respecter les mesures barrières et l’hygiène sanitaire », a-t-elle recommandé.

La Guinée n’est pas le seul pays où le 1er Mai est resté sans célébration. C’est plutôt partout dans le monde. Avec le Coronavirus, les travailleurs n’ont pas pu se retrouver pour fêter leur journée.

Diop Ramatoulaye

Marche ant-troisième mandat mardi: Sidya Touré donne une consigne à ses militants
Lire