Grève des enseignants du privé: le SNE parle d’une grève inopportune

Dans entretien accordé ce mercredi 1er juillet 2020 à notre rédaction, le Secrétaire Général du Syndicat National de l’Education (SNE), a dénoncé la grève générale illimitée lancée par le SYNEPGUI (syndicat national des enseignants privé de Guinée). Pour Michel Pépé Balamou, cette grève est inopportune.

“Cette grève est inopportune, puisque la plupart des enseignants n’ont pas aujourd’hui de contrats avec les fondateurs. Donc ils n’ont aucun argument juridique sur lequel ils peuvent se fonder pour faire leur réclamation. C’est pourquoi beaucoup d’enseignants ont préféré le boycott, sauf ceux qui n’ont pas le transport pour aller à l’école qui sont donc obligés de rester à la maison puisqu’ils n’ont pas le transport”, a-t-il indiqué.
Michel Pépé Balamou appelle les enseignants du privé à privilégier le dialogue pour une résolution définitive de leur situation. “Nous avons déjà écrit à l’Assemblée Nationale pour voir dans quelle mesure on travaillera pour réglementer le secteur privé de l’enseignement. Nous avons aussi interpellé le nouveau ministre de l’Education Nationale pour cela”, a-t-il ajouté.
Pour conclure, le secrétaire général du Syndicat National de l’Education a invité les fondateurs d’écoles privées à payer les salaires des enseignants privé.
Mohamed Lamine Bah

 

Match amical: la Guinée perd honorablement face au Chili
Lire