Guéguerre des chiffres entre Gouvernement guinéen et Banque mondiale: la réaction de Sidya Touré

Le président de l’UFR, Sidya Touré, s’est exprimé sur la guéguerre des chiffres qui a opposé la Banque Mondiale au Gouvernement guinéen autour du montant en aide au pays pour la lutte contre le Coronavirus. C’était ce matin dans l’émission les “Grandes Gueules” de la radio Espace FM. Selon lui, il revenait au premier ministre de s’assurer de la vraie somme avant son transfèrement à l’institution pour validation.

Extrait

“Le premier ministre est le coordinateur de l’action gouvernementale. Quand vous avez dépensé trois milliards de dollars dans un secteur, vous savez exactement qu’est-ce que ça vous rapporte. Donc, quand on vous donne  le chiffre d’affaires du volet social de l’EDG, c’est un chiffre qui vous saute à la figure automatiquement. Vous ne pouvez pas le laisser passer parce que vous le connaissez. Si vous voyez un tronqué comme cela, ça doit vous sauter les

Le premier ministre coordonne l’action du gouvernement. Ça veut dire qu’il corrige et réajuste. Si vous voyez un chiffre aussi tronqué, ça doit vous sauter les yeux et votre rôle c’est de le corriger et présenter un document cohérant. Dans l’objectif  de la cohérence de son document, il doit s’assurer que le chiffre est exact”.

Ramatoulaye Diallo

Dubréka/Rencontre Sékouna-Haalli Poular: referendum, fichier électoral, dissolution de la CENI...voici les 12 recommandations
Lire