Guinéens bloqués à Dubaï: leur rapatriement annulé à la dernière minute par le gouvernement

Guinéens bloqués à Dubaï: leur rapatriement annulé à la dernière minute par le gouvernement

De nombreux guinéens bloqués à Dubai suite à la fermeture des frontières aériennes pour éviter la propagation du Covid-19, devaient pouvoir rentrer au pays le 16 mai à travers un vol spécial de la compagnie Emirates. Mais à la dernière minute, alors que beaucoup avaient déjà acheté leurs billets d’avion dont les frais varient entre 600 et mille dollars, l’Ambassade guinéenne leur a signifié que le voyage n’aura pas lieu.

Selon nos informations confiées par l’un des citoyens guinéens concernés que nous n’avons pas pu vérifier auprès de l’Ambassade de Guinée basée à Dubai, la représentation diplomatique de Conakry aurait justifié cette annulation par «des contraintes majeures de dernière minute » évoquées par le gouvernement guinéen. Le gouvernement serait opposé à leur débarquement sur le sol guinéen.

Pourtant, selon nos sources, ces guinéens en détresse ont déjà rempli une condition qui aurait été posée par le gouvernement qui était de faire le test pour savoir s’ils sont atteints ou pas du Cobvid-19 et d’avoir les résultats avant le jour prévu pour le départ.

Ces guinéens verront donc impuissants les sénégalais et les maliens dont le retour est prévus à travers le même vol,  les laisser là-bas le 16 mai. Ils n’auront qu’à prendre leur mal en patience, si rien n’est fait dans les heures qui suivent.

TAC

Mobilisations pro-nouvelle constitution: à Kankan, Mouctar Diallo annonce l'étape du Foutah
Lire