Insécurité pour le personnel soignant de Donka: les révélations de l’une de ses membres

  Le Consortium SMB-Winning signe avec la République de Guinée la convention de base pour l’exploitation des blocs I et II des gisements de Simandou 

Une femme du corps médical de l’hôpital national “Donka” est intervenue, ce jeudi, dans l’émission les “Grandes Gueules ” de la Radio Espace FM. Elle a profité de l’occasion pour révéler que les médecins ne sont pas suffisamment sécurisés vis-à-vis des malades. Du coup elle se voit en danger et craint que la situation ne dégénère.

C’est sous l’anonymat qu’elle s’est exprimée. Elle fait partie des médecins en charge des malades du Coronavirus.

“Nous sommes débordés, côté des malades. Et aussi la sécurité du personnel n’est pas ça. Le circuit n’est pas respecté. Il n’y a pas un circuit correct pour les patients et ainsi que les soignants”, révèle-t-elle.

Elle ajoute qu’il n’y a aucune barrière sécuritaire entre le corps médical et les malades. Comme preuve, elle signale le fait que ces derniers s’introduisent parfois soudainement dans les bureaux.

Souleymane Bah

Urgent: le FNDC appelle à des manifestations le 26 décembre partout en Guinée
Lire