Interdiction du spot du FNDC: la HAC dément toute implication et rejette la responsabilité

Interdiction du spot du FNDC: la HAC dément toute implication et rejette la responsabilité
Martine Condé Présidente de la HAC

Depuis plus de 24 heures, la nouvelle circule sur la toile et sur les médias. La Haute Autorité de la Communication, accusée d’intimer à des radios de retirer un spot publicitaire du Front national pour la Défense de la Constitution (FNDC).

Contactée par la rédaction de Guinee114.com, Martine Condé, présidente de la HAC, dément toute implication de son institution chargée de la régulation des médias, dans cette autre affaire qualifiée d’atteinte à la liberté d’expression dans le pays.

“Certains veulent seulement nous impliquer dans quelque chose, c’est tout”, mentionne Martine Condé, au téléphone de Guinee114.com. “Ce sont des mensonges. S’il y avait une décision de la HAC, vous l’auriez reçue”, ajoute-t-elle.

Qui donc est derrière cette interdiction ?

Thierno Amadou M’Bonet Camara (Rescapé N°4)

Assemblée nationale: Maurice Zogbélémou simple membre de la commission des Lois
Lire