Jean Bien Aimé Haba réagit à la démission de Bah Oury: faux, «il n’avait ni logo ni sigle de l’UDD»

Jean Bien Aimé Haba réagit à la démission de Bah Oury: faux, «il n'avait ni logo ni sigle de l'UDD»

En annonçant sa décision lundi soir sur tweeter à propos du parti UDD à la tête duquel le fondateur lui avait demandé de quitter, Bah Oury a choisi une formule qui suscite interrogation. «Nous avons décidé de lui restituer le sigle de l’UDD ainsi que le logo», mentionne le désormais ancien président de cette formation politique. Jean Bien Aimé Haba, vice-président et fondateur dudit parti, n’écarte pas une ruse puisque, selon lui Bah Oury n’a jamais eu ces deux éléments officiels du parti.

«Monsieur Bah Oury n’a ni le logo ni le signe puisqu’il n’a pas même le cachet officiel. Il n’a pas attendu qu’on lui fasse une investiture solennelle. Il était trop pressé de prouver à Cellou Dalein Diallo et à l’UFDG qu’il avait eu un parti», confie Jean Bien Aimé Haba à la rédaction de Guinee114.Com, quelques minutes après l’annonce de Bah Oury.

«Mais s’il dit qu’il est rusé, poursuit Jean Bien Aimé Haba, je suis plus rusé que lui». Lorsque nous avons demandé si le parti n’a pas quelque chose à réclamer avec Bah Oury, notre interlocuteur répond : «Il n’avait même pas le compte bancaire du parti. Tout ce que nous attendons de lui, c’est de faire sa démission à travers une lettre comme il l’avait fait quand il venait au sein du parti puisqu’il nous avait adressé une demande d’adhésion».

Pour Jean Bien Aimé, Bah Oury a eu de bons conseillers qui lui ont conseillé de prendre «cette décision sage de rendre la tête du parti même si l’objectif pour moi n’était pas de le mettre dans la situation actuelle».

Thierno Amadou M’Bonet Camara (Rescapé N°4)

Papa Koly répond aux accusations de Bah Oury: «Quand quelqu'un est en train de se noyer...»
Lire