Kiridi Bangoura à l’opposition: «on ne peut pas aller à un dialogue avec des préalables»

Kiridi Bangoura à l'opposition: «on ne peut pas aller à un dialogue avec des préalables»

Conakry-Dans une interview accordée à nos confrères d’Africaguinee, le ministre secrétaire général de la présidence de la République, Kiridi Bangoura, s’est prononcé sur les préalables posés par les principaux partis d’opposition pout tout dialogue avec le régime en place dans la perspectives de l’élection présidentielle d’octobre prochain. Pour l’UFDG, l’UFR et les autres principaux partis d’opposition, il faut d’abord la dissolution de l’Assemblée et le renoncement d’Alpha Condé au projet de troisième mandat. Selon Kiridi Bangoura, l’opposition devrait venir au dialogue sans aucun préalable.

Extrait

On ne peut pas aller à un dialogue avec des préalables. Sinon ça serait commencer le dialogue avant le dialogue. Quant nous serons autour de la table de dialogue on va pouvoir discuter de toutes les questions. Toutes les parties apporteront leurs préoccupations. C’est comme ça que les dialogues se sont toujours organisés, ici et ailleurs. 

 Vous savez on ne peut pas conclure sur de simples intentions. Parce que dans tout ça il y a des choix stratégiques. Il y a aussi des démarches que les uns et les autres ont. Nous pensons que nous avons tous intérêt, et la majorité présidentielle et l’opposition, à aller au dialogue. Donc nous restons convaincus que nos frères feront l’effort de venir au dialogue. 

Présidentielles 2020: Damaro explique qu'il est impossible de dialoguer avec l'UFDG et l'UFR
Lire
Dos au mur, Alpha Condé annonce "un dialogue pour des élections présidentielles inclusives"
Lire
Elections présidentielles: l'opposition rejette la date du 18 octobre (Déclaration)
Lire

Thierno Amadou M’Bonet Camara (Rescapé N°4)

622 10 43 78