La Première dame parle: «ce n’est pas en se déchirant que nous pourrons accéder au développement…»

La Première dame parle: «ce n'est pas en se déchirant que nous pourrons accéder au développement...»

Conakry-Si cette année, le jour de la fête de tabaski, le chef de l’Etat n’a pas fait sa traditionnelle apparition, les guinéens se contenteront d’avoir vu leur première dame à la télévision nationale.

Hadja Djénè Kaba Condé a saisi l’occasion pour inviter les guinéens à cultiver d’avantage la paix et l’unité nationale. Pour la first lady, s’il y a une problème entre les ethnies en Guinée, “peut être que ces histoires sont orchestrées à des fins politiques”.

 «Dieu nous a donné cet espace géographique, on s’est retrouvé dedans, on pouvait être né en Sierra Léone ou au Liberia. Mais nous sommes nées sur cette terre sainte de Guinée, donc nous devons tout faire pour préserver la paix, la quiétude et se serrer les coudes parce-que l’union fait la force. C’est pas en se déchirant que nous pourrons accéder au développement souhaité», indique la première dame de la république dans un contexte où son mari est accusé de vouloir s’accrocher au pouvoir.

Hadja Kaba Condé a, en fin, invité la population guinéenne à continuer à observer les consignes données par les autorités sanitaires dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus en Guinée.

Kouyaté Mamadou

Dalein accueille une délégation du FNDC à l’UFDG: «Vous êtes ici chez vous»
Lire